Connaissez-vous l’affordance ?

Publié le : 30 mars 2022Mots-clés : , ,

par Céline Fleuet, Éducatrice de jeunes enfants et directrice des micros-crèches Little Chartrons et Little Bouscat

Votre enfant grimpe partout, préfère les papiers cadeaux que le cadeau en lui-même, s’extasie devant un carton d’emballage… Rien de plus normal ! Votre enfant applique à la lettre la théorie de l’affordance, développée dans les années 70 par le psychologue James Gibson. On vous explique…

L’affordance, c’est quoi ?

L’affordance est la caractéristique d’un objet ou d’un environnement qui suggère à son utilisateur son mode d’usage ou autre pratique. Du néologisme anglais, to afford : donner l’opportunité. Plus simplement, c’est Louise qui préfère grimper sur une table que de s’y attabler, c’est Tom qui construit des tours avec vos boîtes alimentaires, c’est Maxime qui prend un plateau pour un skate.

Favoriser l’affordance en jouant, tout simplement !

Permettre l’affordance chez l’enfant, c’est lui permettre d’explorer ses capacités motrices, sensorielles, intellectuelles et de répondre à ses besoins d’exploration… Bref, c’est un formidable outil pour son développement.

Il y a de multiples possibilités pour favoriser l’affordance à la maison :

  • Entrez dans leurs jeux : naviguez ensemble dans un bateau / caisse transparente, vivez de folles aventures dans votre carton / cabane…
  • Collectionnez bouteilles en plastique et autres boîtes de lait en poudre… Plus un objet est neutre, issu de la vie quotidienne, plus il est intéressant pour les enfants et plus vous serez surpris·e de l’utilisation qu’ils en feront !
  • Faites la différence entre une réelle prise de risque démesurée (sauter d’une trop grande hauteur) et une prise de risque sécurisée (grimper pour la première fois sur un tronc d’arbre). Dans ce dernier cas, restez présent·e « au cas où », et n’intervenez que si c’est nécessaire.
  • Ajoutez à votre liste de chouettes cadeaux à faire, des jeux pensés pour l’affordance. Le bilibo, pour n’en citer qu’un, est ainsi le compagnon idéal des enfants qui ont soif d’explorations. Tantôt toupie, pont, siège pour bouger et se balancer, tambour… Il peut aussi servir de récipient (sable, eau, écorces, petites voitures…) pour les enfants adeptes de transvasement !

Bref, renouez avec votre âme d’enfants et voyez le monde à travers leurs yeux !

Sécurité, vie quotidienne et affordance

 Si en théorie, on peut laisser les enfants grimper sur les chaises et les tables. En pratique, ce n’est pas si simple ! D’abord, parce qu’en tant que parent, on peut avoir peur des risques que cela implique. Ensuite, parce qu’on a bien du mal à dépasser les conventions sociales et à laisser notre mini explorateur·rice grimper sur la table des amis ou se mettre debout sur la chaise de la salle d’attente du médecin !

Mais c’est finalement, le moment parfait pour apprendre à votre enfant ce qui est dangereux et ce qui ne l’est pas, ce qu’il·elle peut faire à la maison ou dans un endroit adapté (crèche, squares…) mais pas forcément partout !

Pas de doute qu’il·elle ne manquera pas de vous faire comprendre sa frustration ou son mécontentement et c’est tout naturel ! Personne n’aime être réfréné dans ses besoins mais là est notre rôle d’adulte : respecter son ressenti et donner les codes sociaux, tout en faisant autorité quand il y a besoin.

Le conseil lecture de Céline

« Chaise bleue » de Claude Boujon

0

Laisser un commentaire

Partagez cet article

Vous allez adorer ces articles...