L’allaitement maternel en structure d’accueil

Published On: 22 septembre 2021Tags: ,

L'allaitement maternel en structure d'accueil

Beaucoup de questions se posent pour les mamans qui souhaitent continuer à allaiter quand leur tout petit commence à être gardé. C’est en fait une affaire très personnelle entre l’enfant et sa famille mais malheureusement pas toutes les structures d’accueil facilitent ce choix.

Aurélie, infirmière puéricultrice, directrice de crèche et jeune maman, répond à ces questions.

Jusqu’à quel âge le lait maternel seul répond aux besoins nutritionnels du bébé ?

Jusqu’aux 8 premiers mois de sa vie un enfant peut être en allaitement exclusif et la diversification peut débuter plus tard sans aucuns soucis. Le début de la diversification alimentaire n’entraine pas forcément l’arrêt de l’allaitement.

En général à quel âge en France les mamans arrêtent l’allaitement ?

À 3 semaines de vie l’enfant a un pic de croissance et demande beaucoup d’attention et de succion. Les mères sont généralement assez démunies par cette demande constante et épuisées après l’accouchement et les premières semaines à la maison.

Le saviez-vous ?

Le lait maternel met 1H30 pour être digéré. La prolactine et l’ocytocine sont les deux hormones qui favorise la fabrication du lait et l’éjection du lait. Le lait maternel est composé de nutriments essentiels au bon développement de l’enfant et renforce la protection immunitaire.

Mon expérience de maman chez Little

 En arrivant chez Little ma fille allaitée avait 8 mois. J’étais ravie de savoir que je pouvais venir l’allaiter sur la pause méridienne. L’équipe est restée disponible ainsi qu’à l’écoute de nos besoins. Nous avions un endroit réservé dans la crèche au calme pour ce moment. Je n’ai jamais ressenti de gêne ou de jugement. C’était mon choix et surtout celui de ma fille.

Le trio enfant/famille/pro s’est installé avec les besoins de l’enfant suivant son âge (je pouvais l’allaiter le soir en arrivant aussi). Puis, quand elle a grandi ce n’était que sur la pause méridienne. J’étais en confiance chaque jour quand je venais.

Nous verbalisions à notre fille ce qu’il allait se passer chaque jour … Les règles de collectivité aussi car je venais et je repartais. Certaines mamans craignent que ça fasse trop de retrouvailles/séparations mais finalement l’enfant comprend que la maman vient pour ce moment d’allaitement et qu’elle repart.

Ce furent des moments précieux. C’était notre pause mum’allaitante. J’ai pu croiser certaines mamans quand je venais d’ailleurs.

Cela nous a permis de continuer cette aventure qui dure toujours depuis 32 mois.

L’essentiel est d’être sûre de ces convictions que ce soit à travers un biberon ou lorsqu’on allaite.

On fait ce que l’on veut … et comme on peut !

0

Laissez un commentaire

Partagez cet article

Vous allez adorer ces articles...